Déroulement des élections françaises

Pour cette année 2017, l’histoire de la France est marquée par deux grands évènements, l’élection présidentielle et les élections législatives. En ce moment, on attend avec impatience le nom du nouveau président français après le prochain second tour.

Les dates à retenir

Rappelons que le premier tour pour la course à la présidence s’est déroulé le 23 avril 2017. Les électeurs ont pu choisir entre 11 candidats. Mais la plupart s’est tourné vers Emmanuel Macron (24,01%) de l’équipe En Marche et Marine Le Pen (21,30%) du Front National. Ces deux candidats s’affronteront pour un second tour le dimanche 07 mai 2017.

Quand aux élections législatives, elles se dérouleront le 04 et 17 juin 2017 en France et un jour plus tôt à l’étranger.

Qui peut voter aux élections françaises ?

Pour pouvoir voter à ces deux scrutins il faut être inscrit dans la dernière liste électorale de fin 2016. 45,67 millions d’électeurs sont enregistrés dans la liste électorale rassemblant les français sur le territoire national, à la métropole et en outremer. 1,3 million de français vivant à l’étranger sont quant à eux inscrits sur les listes électorales consulaires.

Pour figurer dans la liste, l’électeur doit être majeur, posséder la nationalité française et jouir de ses droits civils et politiques.

election-presidentielle-2017

Comment voter aux élections françaises ?

On peut déposer notre voix en se présentant au bureau de vote auquel on est rattaché (adresse affichée sur la carte électorale). En général chaque bureau de vote est présidé par le maire de la commune, l’adjoint ou les conseillers municipaux. Des électeurs de la commune, choisis par le maire peuvent également prendre cette place. Les urnes destinées aux votes sont préalablement vérifiés par les membres du bureau de vote avant l’ouverture des opérations.

Maintenant, une fois arrivé dans le bureau, l’électeur doit prendre une enveloppe et 2 bulletins au moins. Il se rend ensuite à l’isoloir pour faire son choix puis se présente devant l’urne pour déposer le vote. Mais un électeur peut également voter par procuration en choisissant un représentant présent dans la liste électorale de la même commune. Le mandataire doit posséder une demande accordée par le commissariat, la gendarmerie ou le tribunal d’instance. Pour cette année, le vote électronique n’est pas possible que ce soit sur le territoire français ou à l’étranger par peur des cyberattaques.

Concernant le vote blanc, expression d’un refus de choix, la loi électorale française ne le prend pas en compte dans le calcul des suffrages exprimés. Toutefois depuis 2014, ses voix sont inscrites dans le procès-verbal des bureaux de vote, décomptées séparément des votes nuls.

Quelles pièces présenter pour pouvoir voter ?

La carte d’électeur est primordiale pour voter aux élections françaises surtout sur le territoire français. Mais il existe des formalités pour pouvoir voter au cas où la carte est perdue. L’électeur doit se présenter avec une carte d’identité nationale française ou un passeport français pour les électeurs à l’étranger. La carte d’électeur n’est pas vraiment exigée en dehors de la France.